Numérique

Les Brunchs : édition 2018/19

1 - Brunch « La géomatique aujourd’hui et demain ! », vendredi 5 octobre 2018 à la Maison Mosaïque de Saint-Dié-des-Vosges

Dans le cadre de ce festival, un salon de la géomatique a été mis en place pour accompagner le développement de cette discipline, désormais omniprésente. Le champ d’application est immense, du plus local au plus vaste. Du commerce à la gestion des ressources, de la gestion des risques au géomarketing, de l’épidémiologie à la météorologie, de la démographie à l’urbanisme, de l’optimisation de trajets. L’ambition de ce Brunch a été de permettre à chacun de découvrir les technologies existantes et leurs applications, mais également de se projeter vers ce qui existera demain : nouvelles pratiques, nouveaux outils, nouveaux besoins.

Notre hôte : Jean-Marc DOLLET, président de l’association Turbulences

Animé par : Nicolas DORKEL, ingénieur d’étude en traitement, analyse et représentation de l’information spatiale, il est rattaché au laboratoire de géographie LOTERR.

La table ronde était composée de :

  • Lilyane BEAUQUEL, auteure lorraine. Le paysage, les problématiques d’environnement et de migration tiennent une place importante dans ses ouvrages.
  • Gilles SIMON, maître de conférences en informatique et membre du Loria, laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications.
  • Pierre BAZILE, vice-président de l’Association française pour l’information géographique, en charge du pôle Formation-Recherche depuis 2011.
  • Christophe CHANTRAINE, dirige le service système d’information, chargé de la mise en œuvre des applications informatiques de GEOFIT qui crée des bases de données et des outils à vocations géographique et technique.

Les mots-clés du Brunch : géomatique, données, géolocalisation, géographie, informatique, coopération, repérage, analyse, traitement, GPS, numérique, guidage, optimisation, systèmes d’information, drones, technologies, outils, partenariat, échange, cartes, perspective, évolution, initiative.

2 - Brunch « Finance, Numérique et Responsabilité », mardi 9 octobre 2018, à la Maison de la finance de Nancy

Le Brunch « Finance, numérique, responsabilité » a été l’occasion de réfléchir en commun, enseignants-chercheurs, entreprises, représentants de collectivités et étudiants, aux enjeux pratiques, techniques et sociétaux de l'inévitable évolution des métiers de la finance, à l’heure du numérique. Cette table ronde a permis dans un premier temps d’aborder les aspects d’ordre juridique autour de la question des données publiques et privées. Puis les échanges ont porté sur les évolutions impulsées par le développement de nos sociétés numériques. Enfin, les intervenants ont débattu des usages financiers et monétaires du numérique.

Dispositif de la Direction de l’entrepreneuriat et des partenariats socio-économiques, ce rendez-vous gourmand a été construit en collaboration avec le Bureau d’économie théorique et appliquée (BETA), l'IUP Finance et APROFIN.

Notre hôte : Nicolas LAMBERT, délégué régional Lorraine Champagne Ardenne du Centre de Formation de la Profession Bancaire - L'École supérieure de la banque.

Animé par : Jean-Philippe BOLLE, économiste financier et directeur de BOURSORAMA Banque, leader français de la banque en ligne, il est actuellement président de SEA à Nancy.

La table ronde était composée de :

  • Yamina TADJEDDINE-FOURNEYRON, professeure à l’Université de Lorraine et rattachée au BETA (UMR 7522). Ses recherches portent sur la compréhension socio-économique des comportements financiers.
  • Audrey SCHMITT, directrice du marché des professionnels en charge de l’artisanat, du commerce, des professions Libérale, de l’agriculture à la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne. Présidente de l’association, AITB Lorraine Champagne, depuis 2016.
  • Denis SALEM s’intéresse depuis trois ans à la finance et aux mouvements boursiers. Il porte un projet de société d’investissement basé sur le trading algorithmique. Son objectif est d’extraire des capitaux des places de marchés pour réinvestir ceux-là dans une économie sociale et durable.

Les mots-clés du Brunch : crise, systèmes financiers, confiance, échanges, monnaie, valeur, acteurs, politique, économie, société, numérique, finance, responsabilité, enjeux, outils, partenariat, entreprise, laboratoire, métiers, juridique, données, évolution, débat, usages.

3 - Brunch « La gestion des données : un enjeu économique et touristique pour le thermalisme », jeudi 22 novembre 2018, Nancy Thermal

Proposé par l’Université de Lorraine, le Brunch a été construit en collaboration avec l’équipe d’HYDREOS, pôle de compétitivité de la filière de l’eau dans le Grand Est, et la Métropole du Grand Nancy. Il a permis d’échanger avec des experts universitaires, socio-économiques et sociétaux du renouveau du thermalisme et de son développement. Les acteurs du thermalisme doivent notamment intégrer les évolutions de la santé de demain et construire de nouvelles stratégies, dont le numérique sera la composante centrale dans le but de proposer une offre thermale numérique.

Les intervenants de cette pause gourmande ont chacun pu apporter leurs points de vues, en rapport avec leurs expériences et leurs connaissances du domaine du thermalisme : qu’ils soient issus de grands ou de petits complexes thermales ou bien spécialisées dans la gestion des données techniques. Ils ont chacun pu montrer l’importance des données et l’étendue des utilisations qu’il serait possible d’envisager, notamment en ce qui concerne la santé.

Notre hôte : Marie-Catherine TALLOT, adjointe à la Mairie de Nancy

Animé par : Sophie ALTMEYER, responsable technique au sein du pôle de compétitivité HYDREOS, est en charge de la thématique eau de loisirs et de bien-être. Le pôle de compétitivité HYDREOS travaille au développement de l’innovation dans la filière de l’eau dans le nord-est de la France.

La table ronde était composée de :

  • Bertrand MUNIER, natif d’Épinal dans les Vosges, a publié depuis la fin des années 1980 de nombreux ouvrages sur des sujets riches et variés.
  • Romain GIORGETTI, responsable marketing du pôle thermal d’Amnéville, il est passionné pour le marketing depuis son plus jeune âge, et plus précisément pour les nouvelles technologies appliquées au marketing.
  • Anne GÉGOUT-PETIT, professeure de statistique à l’Université de Lorraine, dirige l’équipe Inria BIGS. Ses recherches concernent le développement de modèles et méthodes statistiques appliquées principalement à l’analyse des données issues du vivant : biologie, médecine, santé végétale.
  • Karine CAZIN, responsable adjointe de l’équipe “Système d’information & Data management” au sein d’Antea Group, société d’ingénierie et de conseil qui propose des solutions globales dans les domaines de l’eau, de l’environnement, des infrastructures, de la mesure.

Les mots-clés du Brunch : thermalisme, thermes, cures, données, numérique, technologies, big data, santé, médecine, bien-être, eau, Grand Est, diagnostic et qualité de l’eau.

Liens bas de page