Numérique

Lutte contre le « Harcèlement sexuel »

En réponse à la volonté de l’Université de Lorraine de lutter contre les violences à caractère sexuel, un dispositif d’accompagnement permet de définir les actions à mener face à une situation de harcèlement sexuel ou plus largement toute violence à caractère sexuel.

Comment fonctionne ce dispositif ?

L’alerte peut être lancée par tout étudiant.e ou personnel par :

  • téléphone  au 06 38 97 73 91 (un numéro spécial dédié)
  • mail à

La psychologue du travail ou la déléguée aux relations et aux conditions de travail répond à ces appels en toute confidentialité et propose à la personne un premier entretien en vue de recueillir les faits et établir la suite de la procédure. Du recueil de l’information au lancement de procédures disciplinaire et/ou pénale, un accompagnement de la/des personne.s concernée.s est prévu.

06 38 97 73 91 -

Ce dispositif est indépendant d’une démarche externe initiée par la victime (dépôt de plainte, contact d’une association, etc.).

Ce dispositif d’alerte s’adresse aux étudiant.e.s et aux personnels de l’établissement, victime ou témoin de violences sexuelles ou sexistes ou plus largement toute violence à caractère sexuel. Il constitue une réponse à la circulaire 2015-193 relative à la "prévention et au traitement du harcèlement sexuel dans les établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche relevant du MENESR". Il est porté par le vice-président délégué à l’égalité-diversité.

Une campagne pour lutter contre le Harcèlement sexuel

Le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation lance une campagne contre les violences sexistes et sexuelles sous la forme de quatre affiches qui vont être prochainement transmises aux composantes de l’UL.

Cette campagne vient renforcer le dispositif voté par le conseil d’administration du 16 février dernier, permettant de signaler grâce à un numéro de téléphone dédié et/ou un email les cas de harcèlement sexuel.

Depuis plusieurs mois, un binôme composé de Corinne Schumpf, déléguée aux relations et conditions de travail et Nadja Formet, psychologue du travail, accueille ces situations et, si nécessaire, réalise une enquête interne qui a déjà permis d’aboutir à des recommandations transmises au président de l’université. Ces recommandations peuvent aller du rappel des règles à la sanction disciplinaire.

Pourquoi un tel dispositif à l’Université de Lorraine ?

Ce travail s’inscrit par dans le cadre de la circulaire n° 2015-193 du 25/11/2015 relative à la « prévention et au traitement du harcèlement sexuel dans les établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche relevant du MENESR » qui prévoit la mise en place de dispositif de prévention et de traitement du harcèlement sexuel.

A l’Université de Lorraine, ce dispositif est un aboutissement du travail d’un groupe réunissant les directions de la vie universitaire, de la formation, des ressources humaines et des affaires juridiques ainsi que la déléguée aux relations et conditions de travail Corinne Schumpf et Nadja Formet, psychologue du travail au regard de leur expérience d’accompagnement de plusieurs situations de harcèlement sexuel. Il a été discuté au Comité hygiène, sécurité et conditions de travail, au comité technique fin 2017.

06 38 97 73 91 - harcelement-sexuel-discrimination@univ-lorraine.fr

Retrouvez toute les éléments de cette campagne de sensibilisation sur le site etudiant.gouv.fr

Retrouvez toute l'actualité de l'université sur Lien vers le site factuel

 

 

Liens bas de page