Numérique

Organisation générale du doctorat

Qu’est ce que le doctorat ?

Le doctorat constitue une forme d’apprentissage aux métiers de la recherche : à ce titre il constitue à la fois une période de formation et une première phase d’insertion professionnelle.

Accessible aux titulaires d’un master, ou d’un diplôme de niveau équivalent, le doctorat est le diplôme le plus élevé des grades universitaires. Il sanctionne "une formation par la recherche, à la recherche et à l'innovation » et « une expérience professionnelle de recherche".

Le doctorat allie une formation par la pratique au sein d’une équipe de recherche à des enseignements complémentaires dispensés dans le cadre de l’école doctorale.

En tant qu’expérience professionnelle, il est souvent associé à un mode de financement qui peut impliquer des missions annexes : enseignement, recherche partenariale ou mission de conseil pour une entreprise, contribution à la culture scientifique et technique… Il existe un large éventail de dispositifs de financement des doctorants-chercheurs.

Le doctorat est également une formation à la multiculturalité et à l’international : les laboratoires de recherche sont le lieu de rencontre de centaines de doctorants représentant des dizaines de nationalités : sur plus de deux mille doctorants à l'Université de Lorraine presque la moitié sont de nationalité étrangère.

Il est conféré, en principe, après trois années de recherche, à la suite de la soutenance d'une thèse- un mémoire de quelques centaines de pages- portant sur la réalisation de travaux scientifiques originaux.

En pratique, il existe des variations de durée selon les disciplines.

Première expérience professionnelle, le doctorat doit être entrepris dans la perspective d’une poursuite de carrière après la thèse : il est conseillé à chaque doctorant de définir aussi rapidement que possible un projet d’avenir. Cette question doit être évoquée dès l’inscription en thèse avec le directeur de thèse qui est le premier interlocuteur du doctorant.

Comment est-il préparé ?

Le doctorant est encadré de manière privilégiée par son directeur de thèse  ou ses co-directeurs de thèse, par exemple dans le cas d’une cotutelle internationale de thèse. Son travail se déroule dans le cadre d’un laboratoire de recherche. Sa formation doctorale est gérée par une école doctorale. Il est inscrit dans une université.

Les relations et les engagements réciproques entre les différents intervenants sont régis par une charte des thèses.

Le Directeur de thèse

Le rôle du directeur de thèse est de guider le doctorant dans son travail. Il veille au bon déroulement de la thèse. Il donne son avis sur l’inscription du doctorant. Il informe le candidat sur les ressources éventuelles pour la préparation de sa thèse.

C’est lui qui propose l’autorisation de présenter la thèse en soutenance et donne également son avis sur la désignation du jury de thèse.

S’il existe toujours un directeur de thèse à titre principal, le doctorant peut-être suivi par plusieurs personnes. C’est le cas notamment lorsqu’un co-directeur de thèse est chargé d’un suivi plus direct, lorsque le sujet porte sur des disciplines différentes, ou encore dans le cadre d’une convention de co-tutelle internationale.

Le laboratoire de recherche

Le laboratoire de recherche, est une structure où se déroule l'activité de recherche. Chercheurs, techniciens et administratifs y sont rassemblés et collaborent autour d'un ou de plusieurs projets ou sujets de recherche. De nombreux laboratoires de recherche de l’université sont reconnus par les établissements publics scientifiques et techniques (CNRS, INRA, INRIA, INSERM). Les EPST disposent également de laboratoires propres, qui accueillent dans leurs équipes des personnels de l’université.

Le laboratoire a à sa tête un directeur ; il est doté d’un conseil à rôle consultatif où les doctorants peuvent être représentés.

Le doctorat est préparé au sein d'une unité ou équipe de recherche généralement de l’Université où le doctorant est inscrit. Durant la préparation de sa thèse, le doctorant est pleinement intégré à l'unité de recherche.

École doctorale

L’école doctorale est la structure qui encadre la totalité du cycle doctoral : elle a pour mission d’informer, d’aider et de suivre les doctorants tout au long de leur cursus.

  • elle met en oeuvre une politique de choix des doctorants fondée sur des critères explicites et publics ; organisent, dans le cadre de la politique des établissements, l'attribution des financements qui leur sont dévolus, notamment les contrats doctoraux ;  (lien sur la partie financement « contrats doctoraux »)
  • elle s'assure de la qualité de l'encadrement des doctorants par les unités et équipes de recherche, veillent au respect de la charte des thèses
  • elle organise la formation des docteurs et les préparent à leur insertion professionnelle.

Chaque école doctorale est rattachée à titre principal à une université mais elle peut être transverse à plusieurs établissements. Elle fédère un ensemble d’équipes de recherches, et son périmètre disciplinaire peut être très large en fonction du contexte local.

Elle est dirigée par un directeur, assisté d’un conseil composé de 12 à 26 membres, et à hauteur de 20% de doctorants appartenant à l'Ecole Doctorale, élus par leurs pairs.

Charte des thèses

La charte des thèses est un document qui définit les engagements réciproques entre le doctorant et ses encadrants : directeur de thèse, directeur du laboratoire d’accueil et directeur d’école doctorale. Elle rappelle la déontologie en vigueur, des dispositions réglementaires et prend en compte la politique de formation doctorale de l’établissement.

La charte des thèses est adoptée par une université, sur la base d’une charte type élaborée par le ministère.

En Lorraine

Au nombre de 8, les Écoles doctorales de Lorraine couvrent l’ensemble des disciplines relevant des sciences humaines et sociales d’une part, et des sciences exactes et naturelles d’autre part :

  • BioSE : Biologie, Santé, Environnement
  • EMMA : Energie, Mécanique, Matériaux
  • Fernand Braudel
  • IAEM : Informatique, Automatique, Électronique et Électrotechnique, Mathématiques
  • RP2E : Sciences et Ingénierie des Ressources, Procédés, Produits, Environnement
  • SESAMES : Synthèse, Expériences, Simulations, Applications ; de la Molécule aux Edifices Supramoléculaires (Chimie et Physique moléculaires)
  • SJPEG : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion.
  • Stanislas

Depuis 1999, un comité régional des écoles doctorales, le CRED, a été mis en place afin favoriser l’émergence d’une politique commune de la formation et des études doctorales en Lorraine.

Avec la création de l’Université de Lorraine, début 2012, le CRED a été remplacé, à compter de juin 2012 par le CLED (Collège Lorrain des Ecoles Doctorales) qui réunit les directeurs des écoles doctorales et des représentants de doctorant.

Depuis 10 ans, les actions entreprises ont notamment porté sur l’harmonisation et la mutualisation de formations transversales ayant comme objectif de renforcer l’employabilité des doctorants et la notoriété des docteurs lorrains dans le monde socioéconomique.

Le dispositif des études doctorales de l’Université de Lorraine s’appuie maintenant sur la Sous-direction des études doctorales (Direction de la recherche et de la valorisation) qui assure l’ensemble des tâches opérationnelles et des projets communs aux Écoles doctorales.

 

Liens bas de page