Numérique

Pendant la thèse

Une période de maturation professionnelle et personnelle

Un cursus de doctorat, soit trois années de travail de recherche à temps plein, représente une période de maturation scientifique, professionnelle et personnelle. Il est important que chaque doctorant profite de cette période pour se construire professionnellement et réfléchir à l'après-thèse, bien avant la soutenance de thèse. La thèse offre de nombreuses opportunités de se créer un réseau et de se constituer, par la formation ou par l'expérience, des compétences complémentaires.

En effet, pour réaliser sa thèse, le jeune chercheur mobilise des connaissances scientifiques de pointe ainsi que d’autres types de compétences essentielles mais encore peu reconnues, communément appelées « compétences transversales » ou « soft skills »

Ces compétences sont aujourd’hui de plus en plus mises en valeur pour promouvoir l’emploi des docteurs, quelque soit leur champ disciplinaire.

De manière générale ces compétences transversales regroupent un ensemble de savoir-faire et de savoir-être.

Deux rapports d’enquête récents analysent ces compétences transversales au regard des besoins des recruteurs :

LES 12 COMPÉTENCES ATTENDUES DANS LE RECRUTEMENT D’UN JEUNE CHERCHEUR PAR LES ACTEURS DE LA RECHERCHE* Compétences scientifiques • Connaissances scientifiques • Capacité à formuler une problématique de recherche • Capacité d’analyse et maîtrise des outils informatiques à haut niveau de technicité Compétences en gestion de projet et d’équipe • Capacité à travailler en équipe • Compétences en communication • Compétences linguistiques • Culture d’entreprise et compétences en gestion • Capacité à prendre en compte la pertinence de la recherche et son impact sur l’environnement * Dans les 8 pays étudiés (France, Allemagne, Finlande, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Japon et Etats-Unis) Source : Etude APEC/DELOITTE 2010 Aptitudes personnelles/savoir-être • Créativité • Ouverture d’esprit • Motivation/Implication • Adaptabilité

Extrait du référenciel de compétences issu de l'enquête compétences-docteurs.

Il est donc important que chaque docteur prenne conscience de ces compétences et travaille à les développer au cours de son doctorat, dans la perspective de l’après thèse.

En fonction de son projet professionnel, le doctorant peut s’appuyer dans cette démarche sur :

Liens bas de page